(69) RhôneAmphiOpéra

18/01/2020 – Tom Rainey Trio à l’Opéra Underground

Retour dans le sous sol de l’Opéra de Lyon.

Une salle archicomble où l’on reconnaît nombre d’habitués pour ce set qui promet d’être décapant.

Tom Rainey illustre batteur de la scène underground de New York se présente avec son trio composé de Mary Halvorson à la guitare et Ingrid Laubrock aux saxophones ténor et soprano. La première nous avait fait une grosse impression lors du Marathon Jon Zorn cet été à Vienne et nous avions hâte de la retrouver.

Le set est entamé avec une grande délicatesse aux balais. Mary Halvorson les accompagne avec quelques riffs discrets. Ingrid Laudbrock se met en place pour un long soliloque.

C’est parti pour un long set quasi ininterrompu où le trio enchaîne compositions et improvisations. Les frontières semblent très floues. Un jazz comme on n’entend plus guère que dans les officines spécialisées. Très free. Chacun excelle dans sa partie, l’alliage est hautement improbable et rafraîchissant.

Pour un nouveau thème Tom Rainey joue à mains nues sur ses peaux, il en sort des sonorités improbables et originales.

Mary s’empare d’un bottleneck et désaccorde sa guitare, Laura slappe sur son bec. Un univers fantasmatique s’installe. Pas de recherche de swing ou d’harmonie. La musique est brute et puis « comme par miracle » (mais on sait bien que ce n’en n’est pas un) les musiciens se retrouvent … pour mieux diverger.

Ca fait du bien aux oreilles de temps en temps que de retrouver ces prophètes d’une musique toute personnelle.

 

Ont collaboré à cette chronique :

Laisser un commentaire
X