Le jazz est souvent affaire de fidélité. Cela fait depuis 1985 que Gérard Maimone et Jean Cohen concertent ensemble. Faites le calcul. Quand à Fred Roudet cela ne fait « que » vingt ans.

Autant dire que ce trio est complice.

Ce soir nous sommes reçus par un amateur de jazz qui faute de concerts a franchi le pas et l’organise chez lui dans une belle grange du Nord-Isère. Une petite jauge, environ vingt-cinq personnes (précautions sanitaires obligent), mais un public très connaisseur.

De nombreux amateurs qui suivent Maimone depuis de longues années ont fait le déplacement. Pensez-donc, l’occasion est trop belle de voir « le premier concert en vrai depuis le déconfinement » !

La soirée est exclusivement consacrée à la musique de Maimone qui a traversé différentes époques et styles. Le plus souvent en se défendant de « faire du jazz » à l’instar de son dernier album « No jazz [inside]». Mais personne n’est dupe surtout quand on a à ses côtés un Jean Cohen et un Fred Roudet !

Nous traverserons des paysages, de l’Espagne à la Nouvelle-Orleans, des îles,  du bop vus au prisme de l’imagination de Maimone, compositeur prolifique et pluriel.

On entendra un hommage à Pharoah Sanders admirablement interprété par Jean Cohen, qui a toujours ce son très velouté au sax ténor.

Quand il sort son sax soprano, un merle dans le bosquet d’à côté ne peut s’empêcher de nouer le dialogue. Sympa!

Fred alterne avec justesse trompette et bugle, ce dernier servant principalement à feutrer les ambiances. Il joue de temps en temps avec sa trompette pour en sortir des sons « pas dans le manuel », c’est frais.

Les univers sont parfois mélancoliques, parfois joyeux, parfois swing, toujours mélodieux. Avec parfois des unissons entre trompette et sax, à tomber. Une musique qui charme par sa richesse.

 

A l’issue du concert les participants qui avaient tous amené une bouteille la partagent et continuent les échanges avec les musiciens. Le principe du « jazz à domicile ».

 

Un extrait du concert ici

 

 

PS: l’album « No Jazz [inside] » est une petite perle… On en recausera bientôt.

Ont collaboré à cette chronique :

X