(01) AinA la folie pas du tout

08/08/2020 – Hugo Lippi Quartet au Monastère Royal de Brou pour « A la folie pas du tout »

Quand le jazz est Là…

Dans le cadre du festival « À la Folie pas du Tout »  samedi 8 août était programmé le Hugo Lippi Quartet qui à à offert un concert festif de haute volée.

Ce » fut une superbe soirée dans un le programme  éclectique allant de Georges Brassens à Django Reinhardt en passant par John Coltrane ou Billy Holiday etc. sans oublier les compos des musiciens.

On pourra remarquer que depuis quelque temps  de plus en plus musiciens jouent des arrangements de compositions de Django Reinhardt ce qui donne un éclairage tout à fait intéressant sur ce très moderne et innovant musicien.

Je dénonce les soigneurs d’oreilles de ce concert du 8 août à Bourg en Bresse

  • Fred Nardin ( le quasi-local de l’étape) : piano
  • Sylvain Romano: contrebasse
  • Romain Sarron (également quasi-local de l’étape): batterie
  • Hugo Lippi : guitare

Juste un mot à propos de la régie son et lumière : c’était tout à fait excellent. On entendait et voyait distinctement tous les musiciens ce qui rendait parfaitement justice au talent de ces troubadours du beau jazz

Cela concourait à un très très bon concert qui au demeurant avait rassemblé un public nombreux, presque le plein complet de la jauge admissible dans ce deuxième cloître du Monastère Royal de Brou.

Pour la petite histoire…

Les programmateurs du festival avaient entendu Hugo Lippi avec le trio  d’Éric Legnini en novembre 2018 au Festival « Jazz à Fareins » puis dans un club de jazz à Paris.Tout cela leur donna une  forte envie de programmer cet artiste à Bourg en Bresse.

Pour dire les choses simplement, ils ont eu bougrement raison car coté talent Hugo en à revendre [NdlR: lauréat du prix Django Reinhardt décerné par l’Académie du Jazz en 2019]. Quant à son combo on est là aussi dans l’excellence. Les solos ou chorus furent un régal d’inventivité et de musicalité.

Bref un programme très équilibré  joué par des musiciens de jazz heureux de partager leur plaisir avec un public ravi et comme le chantait fort bien naguère Colette Renard…..

« …Ça c’est d’là musique ..

      C’est D’là vraie musique.. »

Quelques années plus tard Claude Nougaro affirmait

« …Quand le Jazz est Là…. !!!!!»

Dans le public, nous avons pu croiser de nombreux musiciens de jazz de la région dont Sangoma Everett (néo Jurassien du coté de Saint Amour)…

Elle est pas belle la vie en Jazz dans les pays de L’Ain…..?

Ont collaboré à cette chronique :

X