(69) RhôneJazz au Moulin

30/08/2020 – Concert des stagiaires de Jazz au Moulin

Jazz au Moulin : Trois jours pleins d’un stage dans la bonne humeur et le respect des règles sanitaires. Il suffit de voir la banane des stagiaires (et des profs) pour comprendre que le truc s’est bien passé.

Avec comme résultat la restitution des cinq groupes qui jouent chacun deux morceaux travaillés durant le stage.

Le jazz de « 7 à 77 ans » est dépassé. Le plus jeune a dix ans et le plus « ancien » quatre-vingt-neuf ans et aura tenu ses quatre heures par jour debout pour s’améliorer aux sax ténor. Total respect !

Nous entendrons :

Groupe 1 :

Blues on the closet d’Oscar Pettiford arrangé par Florian Coppey

Idle moments de duke Pearson arrangé par Christophe Metra

 

Groupe 2 :

Feed the birds des frères Sherman (un des titres phare de la B.O. de Mary Poppins), un morceau pas facile tout en lenteurs et subtilités. Un euphonium, un trombone et un sax ténor et un trio de base pour cette première prouesse

Pour leur second morceau ils entament (et finissent) Top of my head du regretté Roy Hargrove et arrangé par Matthieu Garreau, le prof de batterie du stage.

 

Groupe 3 : 

Manalyuca de McCoy Tiner arrangé par Florian Coppey où Florence au piano n’exploite que sa main gauche puis I want you d’Horace Silver arrangé par Maxime Prebet qui n’hésite pas à donner le tempo depuis le premier rang.

 

Groupe 4 :

Encore un morceau de Roy Hargrove : Roy Allan puis Manteca de Dizzie Gillespie (arrangé par Florian Coppey) avec à la clef de chouettes chorus des soufflants.

 

Groupe 5 :

Les benjamins du stage, le plus vieux a dix-sept ans, le plus jeune dix ans. Aux âmes bien nées la valeur n’attend point le nombre des années… (Pierre Corneille)

Ils nous distilleront Red clay de Freddie Hubbard puis Is’nt she lovely de Stevie Wonder … qui fera l’objet d’un rappel .

Avant que tous les stagiaires et professeurs ne reviennent sur scène pour la photo finale (en se promettant de revenir l’année prochaine, comme il se doit à chaque fin de vacances) Nathalie Sorin, nouveau Maire de Lentilly a félicité l’organisation pour la qualité du stage, sa tenue et celle des soirées tant dans la salle de la Passerelle qu’en ville. Rendez-vous est pris pour l’année prochaine, peut on penser.

Ont collaboré à cette chronique :

X