(69) Rhône

24/10/2020 – Guignol et Mama Swing au Théâtre de Guignol de Lyon

Le théâtre de Guignol évolue avec son temps et propose à nouveau (voir la chronique de Christian Ferreboeuf de décembre 2019)  ces temps-ci un joli spectacle avec le jazz comme trame.

Cela se passe dans le désormais célèbre Club Sandwich.
Thel est à la contrebasse ; Monk à la trompette et Onious à la batterie, avec Mama Swing ils constituent le Souriscat Quartet.
On y entend du jazz vocal (fort bien chanté par Mama Swing) en direct.
On y retrouve bien sûr les deux héros Guignol et Gnafron, le premier étant fan de jazz, le second étant plutôt porté sur les lyonnaiseries et les canons.
Ces personnages évoluent dans le monde impitoyable du jazz et nous embarquent dans leurs tribulations.

A la fin du spectacle les marionnettistes viennent présenter les marionnettes et expliquent aux enfants quelques uns de leurs trucs. On y apprend que Mama Swing est en fait une marionnette à l’effigie de  Joséphine Baker, réalisée en 1933 suite à son passage comme spectatrice au Théâtre de Guignol (à l’époque au Théâtre du Gymnase).
Intéressant pour tous âges

 

Jusqu’au 4 novembre tous les jours sauf lundi à 15h30, séance supplémentaire le 28 octobre à 11h00 (Théâtre  Le Guignol de Lyon, 2 rue Louis Carrand – Lyon 5ème ; voir le site)

 

  • Alexandre Chetail: direction
  • Gustave Amoureux, Flore Goubeau, Alexandre Chetail: marionettistes
  • Patrick Guillot: claviers, percussions

Ont collaboré à cette chronique :

X