(69) RhôneJazz à Cours & à Jardins

06/06/2021 – Trio Denis Barbier à Jazz à Cours et à Jardins

Changement d’ambiance avec le trio d’un autre immense flûtiste de jazz, Denis Barbier. Une carrière conséquente, des collaborations prestigieuses.

Il est accompagné par Ludovic Hellet à la contrebasse et Olivier Rousseau au clavier. Ce trio nantais s’est constitué juste avant la crise sanitaire, il s’agit donc de l’un de ses premiers concerts devant du public.

A notre grand étonnement les standards vont défiler, connaissant l’artiste on s’attendait à des morceaux de son crû en majorité.

I’m coming home baby souvent joué par Herbie Mann, flûtiste qui a donné envie à Denis Barbier.

It’s easy to remember and hard to forget ballade splendide avec comme référence la version de Coltrane

Une jolie version de Moonriver suivie d’un Felicidad de Antonio Carlos Jobim.

On poursuit avec un autre standard archi-connu très joliment interprété : Les feuilles mortes, bien swinguantes, où chacun laisse libre cours à son imagination.

Un concert de jazz classique se doit de présenter un blues It ain’t necessarily so de Porgy and Bess de G. Gershwin fera l’affaire.

Retour à Jobim avec Desafinado, encore une fois le thème laisse place à de belles envolées.

On sort des sentiers battus avec une composition de Herbie Mann, Memphis underground. Bon choix !

Enfin une composition de Denis Barbier : Beetles en hommage à la bande des quatre de Liverpool.

Retour à du connu avec Cantalupe Island, d’Herbie Hancock.

Dans la même veine on achève le set avec un classique So what agrémenté de jolies digressions.

Pour le rappel Denis Barbier invite Michel Edelin et François Dumont d’Ayot pour une seconde composition Prao : « flute power ! » à l’oeuvre. 

C’est rare de voir trois flûtistes devant.

Ont collaboré à cette chronique :

X