(38) IsèreVoiron Jazz Festival

13/06/2021 – Alfio Origlio & Célia Kameni Quartet au Voiron Jazz Festival

Superbe prestation du quartet qui a failli ne pas avoir lieu car le train d’Alfio Origlio a cumulé 4 heures 1/2 de retard et le pianiste a juste eu le temps de prendre une douche et de se changer avant de rejoindre ses camarades sur scène.

Quel plaisir de retrouver ce quartet qui fait la part belle à la chanteuse Célia Kameni, superbe dans une longue robe noire.

Brice Berrerd est tout étonné de se retrouver sur une vraie scène. Il nous disait avant le concert avoir eu peu l’occasion de pratiquer sa « grand-mère » durant l’année écoulée au profit de la basse électrique. Qu’il soit rassuré c’est revenu bien vite.

Quant à Zaza Desiderio, il est toujours aussi radieux derrière sa batterie. Pour preuve les grands sourires partagés avec ses acolytes.

Quant au répertoire il provient essentiellement de l’album « Secret places » et d’arrangements plus récents. Nous entendrons The secret life of plants ; Norwegian wood* ; Goldfinger* ; No Love Dying ; Purple haze et Afro blue* … nous aurions bien aimé Le blues indolent.. ça sera pour une prochaine fois.

*: titres ne figurant pas sur « Secret places »

Nonobstant la privation de scène et de public pendant un an, le quartet nous a régalé d’un set trop court. Les quatre musiciens étaient très proches sur la grande scène du Grand Angle ; un bloc soudé et compact où l’envie de jouer a supplanté frustration de l’année écoulée.

X