(69) RhôneJazz à Cours & à Jardins

13/06/2021 – Tishka Quintet à Jazz à Cours et à Jardins

C’est sous les velums de la cour intérieure de l’hôtel Greet, au milieu des jasmins en fleurs que quelques amateurs ont bravé la chaleur vespérale pour découvrir cinq jeunes loups de la scène lyonnaise issus du département jazz du Conservatoire à Rayonnement Régional de Lyon [NdlR : la veille cette formation s’appelait encore le Maxime Thomy Quintet]. À quelques centimètres des tables, sous une guirlande d’ampoules et un parapluie-parasol,  sont alignés le guitariste Léo Geller, le saxophoniste ténor Mathieu Genelot, le saxophoniste alto Maxime Thomy, le batteur Julien Ducruet et le contrebassiste Dorian Janin. Aucune sonorisation, aucun micro, seuls un ampli guitare et un ampli basse amplifieront le son… Tout reposera sur les musiciens !

You’re a wizard Herbie, composition de Maxime, ouvre le set et d’entrée on se dit que la valeur n’attend pas le nombre des années ! Puis, ce bon vieux Ludwig van Beethoven est à l’honneur  et se pare même de couleurs latines tout à fait convaincantes. Écrite par Julien, Projection d’insécurité et Spirit of  de Léo démontrent que chaque thème est l’occasion pour chacun d’affirmer l’étendue de son talent. Caïrn, Envolution,  Objectif Camopi concluent le concert avec brio. Les jeunes musiciens étant à court de compositions, ils reprennent quelques mesures de « Ludwig » pour répondre à la demande d’un public enthousiaste.

Excellente découverte que ce jeune quintet ! Ses musiciens ont une solide technique qui leur permet d’être au service du groupe, de proposer des soli de haut vol ou d’assurer une rythmique imparable. Leurs compositions tiennent la route et ils ont subtilement su les arranger avec un véritable son de groupe.

Tishka Quintet sera programmé à Vienne le 7 juillet dans le cadre des scènes gratuites.

Merci à Eve Walter de Jazz à Cours et à Jardins pour les photos.

Ont collaboré à cette chronique :

X