(69) RhôneFestival du Péristyle

24/06/2021 – Rouge au Péristyle de l’Opéra de Lyon

Je quitte Vienne rapidement, il me faut filer au Péristyle.

Après le coup de cœur de Laurent Brun (voir ici)  il me fallait voir ce trio Rouge en vrai.

Le cadre tendu de rideaux idoines convenait tout à fait au trio emmené par Madeleine Cazenave au piano accompagnée de Sylvain  Didou à la contrebasse et Boris Louvet à la batterie.

Difficile de se faire une opinion sur un seul set mais je retrouve l’ambiance du disque. Les trois musiciens très concentrés sur leurs instruments, une musique compacte, intense sans pour autant monter systématiquement dans les tempos ou le volume.

Je reconnais quelques titres de l’album « Derrière les paupières » : Abysses ; Petit jour ; Brumaire et découvre de nouvelles compositions. Rouge a un son très particulier qui en un seul album a déjà créé son identité. C’est très rare. Madeleine Cazenave prépare son piano, ce qui amène à quelques effets qui peuvent surprendre. Sylvain Didou dispose de plusieurs pédales et Boris Louvet de percussions qui viennent agrémenter sa batterie. Les compositions proposées montent souvent en tension pour retomber dans un calme lénifiant.

Ces quarante cinq minutes auraient pu être des plus agréables si une bande de trois ivrognes incontrôlables … et incontrôlés n’avaient perturbé la quasi totalité du set.

A suivre absolument, par exemple le 1er août au Crest Jazz ou le 7 août aux Musical’été d’Annemasse ou encore le 15 octobre à l’APEJS de Chambéry.

Ont collaboré à cette chronique :

X