(26) DrômeCrest Jazz Vocal

03/08/2021 – Concours du Crest Jazz : Frederika

La seconde concurrente, Frederika, a le culot de se présenter seule face au public et au jury.

Elle vient avec son looper/sampler, un clavier Nord et sa voix.

Elle débute son set avec Mersea, un morceau patiemment construit à partir de zéro là, devant nous, des bouts de voix, des percussions corporelles, des vocalises, quelques paroles et c’est plié. Elle se bat avec la technique, ses écouteurs semblent lui poser problème, qu’importe elle va jusqu’au bout du morceau.

Pour Pars elle reprend quelques boucles qu’elle a préenregistrées et vocalise dans les aigus.

Le troisième morceau Window wing est de la même veine : des boucles créées à l’instant pour accompagner une chanson (en anglais), l’influence avec Nina Hagen est ici patente, la voix devient lyrique et déjantée.

Suit une mélopée intrigante avec peu d’effets, l’Etau, qui laisse une large place à la voix de Frederika qui peut se montrer très puissante.

Final sur L’amour et moi présenté non sans humour. Une chanson réaliste comme les Français les aiment tant, avec de l’autodérision bienvenue.

 

Une jolie prestation, originale, parfois drôle avec beaucoup d’aplomb. Il manquait juste la dimension jazz pour figurer dans notre futur tiercé.

 

Mise à jour du vendredi 6 août : Palmarès du trente deuxième concours de « jazz vocal » : Premier prix et prix du public Frédérika  . Deuxième prix Kevin Norwood (voir ici)
 

Ont collaboré à cette chronique :

X