(26) DrômeParfum de Jazz

13/08/2021 – Conférence « Les femmes et Django Reinhardt » à Parfum de Jazz

L’historienne du jazz, Anne Legrand travaille à la Bibliothèque Nationale de France et elle est membre de l’Académie  du jazz et de l’Institut de Recherche en Musicologie (IReMus). Elle a souhaité monter cette conférence qui cadre avec la ligne éditoriale de Parfum de Jazz.

Elle évoque donc les femmes qui ont compté pour Django Reinhardt à commencer par sa mère Laurence « Negros » Reinhardt. Nous écoutons une version de Anouman enregistré quelques mois avant sa disparition en 1953.

Flora « Bella » Meyer sa première femme le fait passer du banjo à la guitare après l’incendie de la roulotte qui a brûlé sa main gauche.

1930 rencontre avec Émile Savitry et le contrebassiste Louis Vola.

1932 Django joue à La boite à matelots Paris IXème. Le gratin du monde artistique vient le voir jouer, dont Jean Sablon.

1933 rencontre de la chanteuse Eliane de Creus lors de l’enregistrement de la comédie musicale « Dix-neuf ans ».

1935 rencontre avec la famille Perrier dont la petite fille Jacotte. Nous écoutons R-26 qui fait référence à l’adresse des Perrier (26 rue Norvins – Paris) puis Les salades de l’oncle François avec Jacotte Perrier (voir ici) à la voix juvénile.

1937 rencontre avec la chanteuse Micheline Day (Sœur de Mireille, voir ici) et écoute de Y a du soleil dans la boutique.

La même année la photographe Juliette Lasserre photographie le Quintette du Hot Club de France.

Ce quintette va enregistrer avec Mabel Mercer et Ada Smith

1939 arrivée de Berryl Davis autour du Quintette du HCF, nous écoutons Don’t worry’ out me ( enregistrée en 1939.

Au début de la guerre le caveau du HCF reste ouvert et Django commence à se faire reconnaître du grand public. En octobre 1940 première représentation publique de Nuages au cinéma Le Normandy avec le nouveau Quintette du HCF (Grapelli étant resté en Angleterre)

Juin 1943 mariage avec Sophie « Naguine » Ziegler puis naissance Jean-Jacques dit « Babik » le 8 juin 1944.

Ont collaboré à cette chronique :

X