(26) DrômeParfum de Jazz

20/08/2021 – Naïssam Jalal Trio à Parfum de Jazz

Lorsque j’ai écouté Naïssam Jalal en concert la première fois il y a quelques années, j’ai eu un coup de cœur !

Avec son quintet, elle portait l’amour et la souffrance de son pays d’origine la Syrie. Dans les sonorités orientales de sa musique, elle parlait de Résistance.

Lorsque j’ai écouté Naïssam Jalal en concert la deuxième fois, quelques années plus tard, j’ai eu un coup de cœur !

Elle collaborait avec un jeune rappeur Osloob et explorait les possibles du hip hop avec la flûte.

Lorsque j’ai écouté Naïssam Jalal en concert la troisième fois, et c’est ce soir à Saint Paul Trois Châteaux dans le cadre de Parfum de Jazz, j’ai eu un coup de cœur !

Comme tous les musiciens et compositeurs de talent, Naïssam explore tous les univers musicaux. Avec « Quest fo Invisible », elle fait de l’introspection, selon ses propres mots.

Naïssam est une jeune femme ancrée dans la vie, dans notre monde en mutation. Elle se pose des questions, cherche au fond d’elle même : l’essentiel, et elle l’exprime dans sa musique.

L’épure, la lenteur, voilà les mots qui qualifient cette musique dépouillée que le silence accompagne. La connexion avec l’invisible passe par la transe que le rythme répétitif insinue jusqu’à l’hypnose, l’oubli.

Sur ce chemin notre flûtiste vocaliste, n’est pas seule. Son « tonton » Claude Tchamitchian le contrebassiste, et son « frère » Leonardo Montana le pianiste , ceux qu’elle considère comme son autre famille, sont à ses côtés. Par leur talent et leur imagination musicale ils apportent à cette musique la retenue, le rythme, la mystique, le lyrisme qui s’imposent.

Mais il y a aussi le souffle venant des coursives inconnues jaillissant de la voix de Naïssam, apaisant, envoûtant, à la rencontre de l’invisible , de la sérénité.

Chaque composition offerte ce soir, semble être issue de la réflexion profonde, peut être politique, sur la découverte de soi, le regard qu’il faut porter sur nous même, sur l’acceptation.

Le temps, Le chant des nuages, La nuit, L’acceptation, L’âme du voyageur, Songe, Ivresse, Prière (et les autres): Tout un programme que le public a apprécié avec ferveur.

 

 

Ont collaboré à cette chronique :

X