(69) RhôneHot Club

24/09/2021 – Jean-Charles Demichel Quartet au Hot Club de Lyon

Gérard Vidon termine sa présentation et les 4 musiciens prennent possession de la scène.

La salle est peu remplie ce vendredi soir, une vingtaine de personnes sont venues écouter le virtuose du piano Jean Charles Demichel accompagné du maître de la sept cordes Xavier Bozetto.

Sept cordes car Xavier joue sur une guitare, réalisée par le luthier Gérard Defurne, qui a la particularité d’avoir une septième corde dans le registre grave lui permettant, parfois, de se passer de contrebassiste.

Ce n’est pas le cas ce soir puisqu’à la section rythmique on retrouve l’excellent contrebassiste, brésilien, Marcel Bottaro.  

Jean-Charles dédie ce concert à Stéphane Rivero et commence la soirée par une composition d’Ahmad Jamal : Night mist blues puis enchaîne sur un standard du grand Antonio Carlos Jobim,  Dreamer : le thème et la première grille d’improvisation sont joués par Xavier avant de passer le relais au pianiste puis au contrebassiste.

Xavier termine le titre en reprenant le thème, et là Jean-Charles attaque un bref Duke Ellington Satin Doll pour lancer la suite.

Un hommage à Nat King Cole avec Unforgettable vient continuer le répertoire de la soirée. Le thème est joué au piano et la section rythmique contribue à l’embellissement de l’interprétation. Les musiciens se partagent les solos avec dans l’ordre : piano, contrebasse, guitare et à nouveau un chorus de piano avant la reprise du thème.

Sur le standard : Shiny Stockings, Jean-Charles sollicite la participation du public pour obtenir la traduction du titre en « les collants brillants ».

Encore une très belle interprétation par les musiciens sur ce titre avec cette fois-ci une belle démonstration de la technique de Valentin sur un solo de batterie.

Le premier set se termine sur une valse de Fats Waller : Jitterbug Waltz.

C’est sur Autumn Leaves que démarre le deuxième set. Encore et toujours un excellent niveau avec une succession de solos et une série de 4/4 entre le pianiste et le batteur.

La setlist de cette fin de soirée continuera avec les standards : One Note Samba, In a sentimental mood, In a mellow tone, Senior Blues, Cherokee et s’achèvera en beauté sur le titre Just friends joué en rappel.

Ont collaboré à cette chronique :

X