(38) IsèreGrenoble-Alpes-Métropole Jazz Festival

02/10/2021 – Louis Winsberg au Grenoble Alpes Métropole Jazz Festival

 Louis Winsberg , la métamorphose

Un Louis Winsberg dans une « Mission improbable » (un titre de son dernier CD en cours de sortie) ce samedi soir à Champ-sur-Drac dans le cadre de ce que l’on peut considérer comme le successeur festival de jazz de Grenoble. Il s’y était produit il y a deux ans avec Charlier et Sourisse. Il nous revient métamorphosé avec son nouveau trio, deux acolytes percussionnistes, qui sont dans ses cordes, Patrice Héral et Jean-Luc Difraya, trio pas banal.

Il est d’usage que dans un spectacle, on interprète les plages de son dernier opus. Eh bien là non point ! Louis dès son intro nous met au parfum, vous n’entendrez pas notre premier CD ensemble, « Temps réel », mais de l’improvisation et encore de l’improvisation, point de set list donc.

 Ils sont tous trois, de même génération, ayant respectivement cinquante-six, cinquante-sept, et cinquante-huit ans. On se trouve plongé dans un monde de folle liberté, une sorte de « dingologie » musicale, un déchiffrage libertaire d’influences de musiques du monde, accents de Caraïbes, d’Inde du sud, de métissage de rythme. On a l’impression d’un brouillon mais parfaitement calibré. La folie débridée d’un Patrice Héral par ses débordements imaginatifs entre voix, percussions, beat box, bruiteur et loopeur, communique son virus enthousiaste à ses deux compères.

Des flashs nostalgiques de Weather Report, des notes aériennes de Pat Metheny, des phrasés virevoltants de Zakir Hussain, des résonnances de Trilok Gurtu, se mélangent dans un savant cocktail métissé. Louis saute d’instrument en instruments tout aussi métissés, faisant duo avec la voix de Patrice, où soutien des intonations de diva de Jean Luc. Une musique venue d’ailleurs, un vent de liberté souffle ce soir. « Temps réel », temps incertains, alors place à l’improvisation. Chapeau le trio.

  • Louis Winsberg : guitare, mandoline, spakr, oud, vocoder
  • Patrice Héral : voix, percussions, machines
  • Jean Luc Difraya : voix, percussions

Ont collaboré à cette chronique :

X