(69) RhôneLe sirius

09/12/2021 – Stefan Filey Quartet au Sirius

Ce soir c’est soul’n groove au Sirius.

En dépit de la Fête des lumières qui met tout le monde dans la rue en début de soirée, le Sirius garde le cap et programme un invité haut de gamme en la personne du chanteur Stefan Filey. Ce nom ne vous dit probablement pas grand chose mais il suffit de jeter un œil à son CV pour comprendre que l’on tient une pointure. Il a côtoyé Michael Jackson, Johnny, George Benson.

Dès les premières notes le groove bien pesant est posé. La comparaison avec Marvin Gaye s’impose et sa reprise de What’s going on « met les poils », une voix vertigineuse, qui monte, qui monte ! La session enchaîne des morceaux connus d’artistes iconiques comme Marvin Gaye, bien sûr, les Jackson Five ou d’autres. On reconnaît un paquet de titres comme I wanna be your lover…. Let’s get it on … Le groupe qui l’accompagne est à la manœuvre et envoie du  lourd. Manu Goldman connaît son Korg « sur le bout des doigts » et se lâche au premier signe de son leader. David Castell que l’on connaissait guitariste se révèle excellent à la basse. Et Hugo Crost est ici dans son élément. Ça groove sévère … et on en redemande.

Second set ; changement de registre. On bascule dans la langue de Molière avec pour commencer une reprise très très groovisée d’un titre de Téléphone Un autre monde qui prend une nouvelle vie ici,  avant de revenir aux valeurs sûres du genre Just an illusion complètement retravaillé ou un évident Stand by me de Ben E. King…et là tout le monde chante et danse. Comme quoi avec du vieux on fait du bon. Surtout que le morceau se termine par un glissement naturel vers Jean-Pierre de Miles, en mode scat, on ne l’a pas vu venir et c’est superbe. La température monte d’un cran avec le tube interplanétaire Sexual Healing.

Le set s’achève sur les compositions de Stefan Filey issues de son dernier album « La pluie est belle aussi ».

Ont collaboré à cette chronique :

X