(69) RhôneHot Club

07/01/2022 – Tania Ivanov Quartet « Hommage à Peggy Lee » au Hot Club de Lyon

Tania Ivanov est une fan absolue de la « reine du cool » comme la définissait le Duke.

Effectivement Peggy Lee (1920 – ‎2002) est une étoile d’une brillance hors pair dans le firmament des chanteuses de jazz de la seconde moitié du vingtième siècle. Firmament qui s’apparente à une galaxie tellement elles furent nombreuses.

Entourée d’un trio de première bourre avec Olivier Truchot au piano, Patrick Maradan à la contrebasse et Julien Vuillaume aux baguettes, Tania déroule une petite fraction du répertoire de Peggy Lee. Plus de deux cent soixante dix chansons à son actif sans compter les innombrables reprises.

Nous ferons un détour par quelques standards comme un Them there eyes joué en accéléré (c’est à dire très « up tempo ») ou ce Big Spender qui nous ramène à Broadway.

Alone together est interprété en version intimiste avec un joli jeu aux mailloches et à la cymbale.

Tout au long du concert, Tania Ivanov nous raconte de nombreuses anecdotes et autres histoires sur cette chanteuse un peu à part dans le monde du jazz. Rares sont les chanteuses blanches a avoir percé et duré en jazz. Tania nous fait partager son enthousiasme avec une verve et une spontanéité bien à elle.

Le second set débute avec une biguine bien débridée, puis nous accueillons de nouveau la chanteuse avec quelques titres emblématiques de Peggy Lee comme ces Sugar, It’s a good day, Speak low et forcément pour le rappel le très attendu Fever son titre “blockbuster”.

 

Un bon moment de jazz vocal mainstream.

Ont collaboré à cette chronique :

X