(38) IsèreJazz Club de Grenoble

14/04/2022 – Free Value Quartet au Jazz Club de Grenoble

Les amateurs des grands du jazz tels que Sony Rollins, John Coltrane, Duke Ellington, Kenny Barron ou autre Dizzy Gillespie et j’en passe, comme l’est le public du Jazz Club de Grenoble, ont été particulièrement gâtés ce soir. D’ailleurs leur enthousiasme débordant fit l’objet de deux rappels bien réclamés.

Le Free Value Quartet, s’est approprié ces standards bien connus, en les arrangeant à leur sauce, si j’ose dire !

Avec inventivité et improvisation délirantes, nous avons revisité ces pièces avec Frédéric Vauthier au saxophone et à la composition, Lionel Melot au piano et à la composition, Lionel Grivet à la batterie et Jean Pierre Comparato à la contrebasse.

Comme l’indique le nom du quartet, c’est la liberté qui prévaut, ainsi que l’échange entre les musiciens. Ils s’épient, se testent et finissent par s’accorder au rythme de leur swing dynamique et collectif.

Lionel, sourire accroché aux lèvres fait danser avec fougue ses semelles orange, sous le piano.

Le son ferme et très élaboré du saxophone, la finesse du jeu de la batterie et la tranquillité de la contre basse, nous entraînent dans des univers joyeux et inattendus :

Tin Tin Deo de Dizzy Gillespie plutôt latino et dansant, très enjoué ; Mean to me, chanson populaire du début du XXème siècle ; Voyage de Kenny Barron, un vrai voyage intersidéral ; Yes or Not de Wayne Shorter et la batterie se déchaîne.

Quelques ballades douces et magnétiques East Suite de Duke Ellington ; Like Sommeone in love de John Coltrane.

Ce dernier semble être particulièrement aimé de nos musiciens, car avec Moment’s notice ; Naïma et My favorite things, le Free Value Quartet a exprimé sans économie l’étendue de ses talents, de son énergie et de l’originalité de ses arrangements.

L’ambiance « Club de Jazz new-yorkais » était assurée et le public en redemandait !

 

Ont collaboré à cette chronique :

X