(42) LoireLe Solar

22/04/2022 – Les 4 Batutas au Solar

Sous le soleil brésilien du Solar

Après une arrivée sur scène sous des applaudissements nourris, les 4 Batutas composé de Humbert Araujo, Caio Marcio Santos, Carlos Cesar Motta et Luciano Maia commencent très fort et nous embarquent en quelques mesures sous le soleil du Brésil. Choro, Samba et Maxixe font swinguer le Solar dans lequel la température est montée en quelques secondes ! Que bom…que legal…!

Luciano Maia à l’accordéon est incroyable de délicatesse et de virtuosité, et nous fait chavirer le cœur. Il accompagne avec dextérité les notes du saxophone de Humbert Araujo. Carlos Cesar Motta donne le rythme et nous fait ne plus tenir sur place, tant sa joie de jouer est contagieuse. La guitare de Caio Marcio Santos n’est pas en reste et improvise à tout va : les pieds, les bras, les épaules bougent sans cesse dans une immense alegria ! L’ambiance est festive et le public danse dans le fond, vibre, applaudit ! 

Les 4 Batutas sont sans conteste les héritiers contemporains de Pixinguinha, « un groupe de musiciens brésiliens arrivé à Paris en 1922, la Cidade Luz (Ville Lumière), pour quelques concerts qui se transformeront en une résidence de 6 mois. » Ils nous offrent un incroyable voyage au cœur de la musique brésilienne, entre tradition et modernité, passant du choro à la bossa, sans oublier les soupçons de samba-funk qui emportent le public.

A noter que le Brésil s’est installé à la Comète (le bâtiment dans lequel se trouve Le Solar) depuis quelques jours avec un stage de musique brésilienne délivré par Humbert Araujo et Carlos Cesar Motta eux-mêmes. De nombreux musiciens stéphanois étaient au rendez-vous, tous instruments confondus.

 

Ont collaboré à cette chronique :

X