(38) IsèreJazz Club de Grenoble

28/04/2022 – Cornet Double au Jazz Club de Grenoble

C’est un quintet original et pas commun par sa composition… Cornet Double, ce sont donc deux cornets, Jacques Brain et Pierre Fort  et deux guitares, Philippe Cazaly, Jean-Gabriel Decorme, avec  Olivier Lesaint à la  contrebasse. Point de batterie, pas de piano non plus, mais qu’importe, c’est une soirée swing, un rien romantique et décontractée, surtout bien rodée puisque qu’il y a quinze ans qu’ils jouent ensemble.

La physique des vibrations des cornets s’accorde avec les guitares, sur des compositions de Buck Clayton, cher à leur quintet. Ils débuteront justement cette soirée avec Just a groove et Nancy’s Fancy.

Jacques Brain chante aussi.

Comment ne pas faire faire mention du chant Fly me to the moon avec Monica, jeune fille venue d’Ukraine, un bœuf insensé fait et décidé au pied levé quinze minutes avant le début du set.

Ce fut une grande émotion, un échange fort pour les musiciens et pour nous dans la salle.  

Le International Jazz Day a débuté dès ce soir au Jazz Club de Grenoble.

Avec une pointe d’humour de Pierre Fort en présentation, ils jouent ensuite You’re lucky guy– normal non?- avec toujours bien présente la sonorité suave des cornets, ancêtre de la trompette.

Le premier set se poursuit avec du jazz traditionnel mâtiné de be-bop, la chanson latino du Jardin d’hiver. Les cordes se font très présentes avec le picking de Philippe, la guitare de  Jean-Gabriel et la contrebasse.

Après un break, nous voici repartis sur les rives du swing, du blues aussi avec un dialogue chantant avec la salle sur Buck Huckles ,avec  Olivier Lesaint à la contrebasse.

Avec Perdido les cordes sont là et  le cool jazz nous emplit.

Et comment ne pas citer la reprise de Madame Haricot de Martin Taylor, guitariste d’influence Django Reinhardt.

Cornet Double interprète le swing et le met en valeur avec des arrangements pour les deux cornets, pour les trois cordes. avec une forte envie de nous faire partager  le jazz qu’ils aiment, un hommage aux meilleurs en restant décontracté, plaisant.

Merci à eux pour cette bonne soirée.

Ont collaboré à cette chronique :

X