(69) RhôneHot Club

28/04/2022 – Mario Stantchev au Hot-Club de Lyon

Où l’on retrouve Mario Stantchev comme chez lui au Hot Club de Lyon. Dans la salle on reconnait un bonne partie de son public fidèle qui le suit de concerts en concerts.

Un premier set est dédié aux standards (Moonlight in Vermont ; My Folish Heart ; East of the sun (and west of the moon) ; Bye-ya ou encore Round Midnight) avec comme toujours la patte du Maître.

Le second set est placé sous le signe des compositions, comme la série de Trois portraits, Play ou La tricoteuse.

Ensuite Mario invite son « pote » Jean Louis Almosnino pour Neznam une composition que l’on croirait écrite pour ce duo piano et guitare. Bien sûr ces deux-là se connaissent sur le bout des doigts et le dialogue est naturel et intuitif 

Vient ensuite une ultime composition Afrika qui se finit en blues bien trempé.

Pour le rappel nous aurons le droit à une composition de Jean-Louis : Ça me dit pas. C’est léger et gai, comme on aime.

Ont collaboré à cette chronique :

X