(01) Ain

29/04/2022 – DimDamDomb’ et Big band AJIR à Chalamont

Miles Davis et Nougaro, des stars éternelles

 

Dim Dam Domb’, formation régionale, organisait vendredi soir une soirée aussi conviviale que jazzy, dans une salle des fête quasiment comble.

Dim Dam Domb’ ouvrait si l’on peut dire le bal, avec un hommage à Miles Davis, jazzman décédé en 1991, qui a laissé à tous un souvenir très vif. C’est dire que les six morceaux interprétés ont rappelé à d’heureux moments musicaux, d’autant plus que les musiciens y ont apporté du talent et du cœur. Quelques solis bien enlevés ont fait le reste, et le public a apprécié le travail sérieux effectué, mais aussi les commentaires d’un humour acéré de Pascal Martinez qui présentait les morceaux.

Bravo donc à tous, et notamment à Raphaël Minfray à la direction et à la trompette, qui a su tirer le meilleur de cette formation.

 

AJIR Big Band et Nougaro : une évidence

Que l’œuvre de Nougaro soit faite pour le jazz ou que le jazz soit fait pour elle, personne ne s’est posé la question, tant il était évident que sa relecture était réussie, servie par une formation vivante, énergique, qui swingue bien et un chanteur (Jean-Charles Mossu) qui a apporté sa force de conviction et la voix qu’il fallait pour rendre toute la subtilité et l’humour des textes.

Pourtant bien connu, le répertoire de Nougaro redécouvert, a apporté encore plaisir et même surprise puisque parmi les œuvres archi connues, quelques titres moins célèbres pouvaient titiller l’oreille.

AJIR Big Band, sous la direction de Christophe Donnadieu, ça réveille, ça vibre, ça swingue ! Et Nougaro, éternel, a une fois encore  triomphé: un public tout acquis l’a plébiscité.

Ont collaboré à cette chronique :

X