(69) Rhône

21/05/2022 – Guitare Expo Lyon aux Puces du Canal

Lyon a enfin son salon de la lutherie !

Il  y a quelques jours, les Puces du Canal accueillaient, dans leur chapiteau, la première édition du salon Guitare Expo.

Ce projet est né d’un défi que se sont lancés deux passionnés de la six cordes : Manu Balazot (guitariste) et Frédéric Cilia (guitariste et luthier amateur).

Tout a commencé lors d’une discussion entre ces deux sympathiques gars : Manu faisait remarquer à Fred que pour voir un salon de la lutherie il faut se rendre sur Paris ou Toulouse et que malheureusement à Lyon nous n’avons pas ce genre d’événement. Pour réponse, Fred lui lance ‘’Et bien faisons-le !’’

Ce fut un pari fou car en cinq mois, il a fallu trouver les partenaires* et un lieu pour accueillir ce beau projet sans oublier, bien sûr, tout le travail pour contacter tous les artisans et les convaincre de venir nous présenter leurs créations.

Quarante luthiers et fabricants de matériel tel que des amplis, effets, médiators et sangle de guitare, sont venus des quatre coins de la France pour participer à ces deux jours.

Une superbe exposition de la photographe Antoinette Praizelin** ainsi que des très beaux tableaux fait à partir de pièces de lutherie réalisés par le luthier Philippe Berne occupaient aussi les murs du salon.

C’était le paradis des guitaristes : nous étions entourés de magnifiques instruments qui nous ont fait rêver, nous avons parlé guitare tout le week-end et avons échangé avec des professionnels passionnés qui nous ont même proposé d’essayer leurs plus belles pièces.

Ce qui faisait aussi la particularité de ce salon c’était également les conférences :

  • « Mesurer les performances acoustiques de la guitare folk et classique » animée par l’acousticien Giuliano Nicoletti qui nous expliquait l’importance du choix des matériaux, du barrage et de la forme de l’instrument dans la recherche du son.
  • « Gestuelle Physiologique et Optimisation du jeu guitaristique » animée par le kinésithérapeute Xavier Mallamaci, une conférence passionnante qui nous faisait prendre conscience qu’une mauvaise posture ou une mauvaise position de la main peut avoir de lourdes conséquences sur la santé physique du musicien.
  • « Savarez » : le président de la célèbre société Savarez Bernard Maillot, nous a présenté l’histoire de cette très vieille entreprise lyonnaise (fondée en 1770) et, à travers des vidéos, nous a fait visiter les ateliers et nous a expliqué comment sont fabriquées les cordes.

Vous pouvez retrouver les vidéos de ces interventions sur la page Facebook du salon https://www.facebook.com/profile.php?id=100076513310841.

Il y avait aussi quatre masters-classes : jazz, rock, basse, création artistique.

 

J’ai testé la master-class jazz animée par Xavier Bozetto :

Nous étions quatorze autours du guitariste lyonnais que l’on ne présente plus ici.

Après un petit tour de table pour nous présenter, Xavier nous a interrogés sur la principale difficulté que l’on rencontre actuellement dans notre apprentissage du jazz.

La majorité des réponses tournaient autour de l’improvisation et du choix des notes.

Après nous avoir donné plusieurs méthodes pour aborder l’apprentissage du jazz sur notre instrument, notre prof du jour nous a fait travailler sur une série d’exercices qui permettent d’améliorer notre maîtrise du manche ainsi que notre phrasé.

Trois heures de cours que nous n’avons pas vu passer.

La première journée s’est terminée pas un concert où chaque professeur nous a fait une démonstration de son talent avant de terminer par une jam.

 

Pour la seconde journée, en plus des master-classes et des expositions, une mini brocante musicale a occupé le centre du chapiteau.

Ça a été un super week-end riche en rencontres qui m’a donné envie d’être déjà à la prochaine édition.

Un merci très particulier à Mathieu Gausserand (MG Lutherie) qui m’a gentiment prêté une drôle de guitare pour la master-class.

La particularité de cet instrument est qu’il possède une tête de style Di Mauro avec un corps de guitare folk ainsi qu’un chevalet en forme de moustaches, et en plus elle sonne magnifiquement bien!

Bravo à tous les luthiers pour le travail que vous faites et bravo aux organisateurs pour ces deux belles journées.

 

*Les Puces du Canal qui ont généreusement mis à disposition leur chapiteau de 1000 m2 pour accueillir les exposants ainsi que le public.

  • Les cordes Savarez.

** Antoinette photographie les guitares avec classe. Elle est toujours à la recherche de lieux et de lumières sympathiques pour souligner les lignes et les formes de nos instruments préférés. Ses clichés sont magnifiques, ce sont de vraies œuvres d’art.

Je vous laisse découvrir son travail sur son site : https://www.antoinette-praizelin-guitars.fr/

 

Ont collaboré à cette chronique :

X