(69) Rhône

23/05/2022 – Tigran Hamasyan Trio en captation vidéo

C’est à un concert peu ordinaire auquel j’ai été convié. En effet la chaine Arte a souhaité enregistrer le trio de Tigran Hamasyan.
Nous voici donc avec une trentaine de personnes à l’heure dite en plein milieu de l’après-midi dans un studio de TV de Villeurbanne.

Peu de lumière, une fourmilière d’une trentaine de techniciens qui s’affairent pour finir de régler les vidéoprojecteurs qui vont faire office d’éclairage.
Les fauteuils genre cinéma (en plus inconfortables) nous sont assignés.

Nous recevons des consignes strictes : téléphones en mode avion, silence, PAS D’APPLAUDISSEMENTS, pas de vidéo, etc…

Arrive Tigran et ses deux acolytes. On reconnait Matt Brewer et Justin Brown, le contrebassiste et le batteur du dernier album de Tigran : « Standart ». Ce sont donc ces dernières compositions -il s’agit bien de compositions tant on s’éloigne des standards originaux- qui vont nous être proposées.

Les lumières au centre du studio s’allument, les vidéoprojecteurs découpent la fumée, les musiciens baignent dans un clair-obscur plutôt obscur, les caméras doivent être d’une grande sensibilité !

Tigran que l’on n’avait pas vu depuis quelques années n’a rien perdu de sa fougue et de son énergie. Les notes pleuvent, il y en a beaucoup. On pense reconnaitre furtivement quelques accords : Softly as in a morning sunrise (?) I Dind’nt know what time it was (?) … pas sûr.

C’est donc à l’enregistrement de huit morceaux que nous assistons entrecoupés de pauses pour peaufiner un réglage. On perd ici la sensation d’un concert.

Ont collaboré à cette chronique :

X