(01) Ain

05/06/2022 – Un nerf de swing ; Two et Rhoda Scott Quartet à En Grangeons la Musique

Rhoda Scott Lady Quartet : c’est fou !

 

Lors d’une soirée avec le Rhoda Scott Lady Quartet, il faut s’attendre à être surpris, émus, emballés et surtout heureux ! L’ambiance était déjà fabuleuse à l’entrée de la star de l’orgue Hammond, à sa sortie, elle avait mis le feu. Les spectateurs tapaient dans les mains, dansaient  sur les gradins du chapiteau, et applaudissaient à tout rompre pour en reprendre un peu, de ce nectar distillé avec un incroyable talent.

Tout ça pour vous dire qu’avec Rhoda Scott, il se passe vraiment quelque chose. Est-ce sa générosité, son sourire, son humour, sa sensibilité, son talent ? C’est encore plus que tout ça, un vrai moment d’intimité avec des dames exceptionnelles, dont aucune ne tire « la couverture à soi ; elles  s’unissent au contraire pour donner le meilleur. Rhoda Scott s’entend à laisser à chacune toute sa place, à mettre en valeur leurs talents de musiciennes et de compositrices. Elles se connaissent depuis 2004, c’est dire si elles sont complices !

Oh les filles !

Les saxophones en harmonie, une batterie sensible et vigoureuse, et un orgue  qui swingue, qui swingue … Quel régal ! Les mains et les pieds (nus, bien sûr) de Rhoda semblent animés d’une vie propre, dont le rythme s’incarne pour un jazz passionné, un peu fou. Que du bonheur !

Cette soirée s’inscrivait dans le cadre du festival « En Grangeons la Musique » dont il faut saluer les bons choix, d’abord, et l’efficacité technique :  sous le chapiteau, le son s’avérait excellent, ce qui n’est peut-être pas forcément facile à mettre en place, la lumière s’ajustait parfaitement au spectacle, et cerise sur le gâteau, l’accueil chaleureux des organisateurs et des bénévoles nombreux mettait tout le monde à l’aise…

L’enthousiasme du public a été une réponse claire à ce concert. Pour retrouver cette ambiance, un CD : « Lady All Stars », permettra de se régaler encore et encore.

Sans négliger la possibilité de voir et entendre ce combo cet été dans différents festivals de jazz programmés en Rhône-Alpes (voir l’agenda des concerts sur « Jazz Rhône Alpes.com »)

 

Les musiciennes : Rhoda Scott: orgue Hammond ; Sophie Alour et Lisa Cat Berro: saxophones ; Julie Saury: batterie

 

La création de cette association,  « En Grangeons la Musique », et son festival datent de 2006

Avant le concert de ce quartet nous avons pu assister aux concerts de Un Nerf de Swing et du duo Two.

 

Les « plus » de la soirée

Un Nerf de Wing

Avant le concert du soir, vers 18 heures, la formation « Un Nerf de Swing » a ouvert le spectacle avec un jazz manouche qui a été apprécié d’un public nombreux, bravant la pluie pour écouter. Le groupe existe depuis 2003, ses membres viennent tous de Rhône Alpes. Un peu touche à tout, les trois musiciens ont tâté de divers genres musicaux, avant d’être franchement inspirés par le jazz manouche. Encore un coup de Django, qui en a inspiré plus d’un… Prochaine date : le 21 juin à Châtillon sur Cluses.

Les musiciens : Cyrille Floris,  Mehdi Abdaoui: guitares ; Jérôme Chartier: contrebasse

 

The Two

Sous le chapiteau, juste avant le concert du Rhoda Scott Lady Quartet, deux guitaristes : un Suisse, un Mauricien. De cette rencontre improbable est né un blues particulier, métissé, parfois plein d’humour, parfois mélancolique comme le veut le genre, mais toujours fort et original. Le blues a pris un sacré coup de jeune  avec ces deux là…

Les musiciens : Yannick Nanette, Thierry Jaccard : deux guitares pour des accords majeurs.

Ont collaboré à cette chronique :

X