(69) RhôneJazz à Cours & à Jardins

18/06/2022 – Duo Brassens pour Jazz à Cours et à Jardins

Cet après-midi le festival prend l’option « cours ». Le premier concert est proposé dans la cour ombragée d’un ensemble d’immeubles classés du début du XXème siècle, avant de migrer dans celle du Gouverneur.

Brassens n’était pas un jazzman à proprement parler mais il a inspiré nombre de musiciens qui en sont et il est normal de lui rendre hommage de temps à autre.
Le viennois Jean-Marie Vieux est à la guitare et à la voix ; son compère lyonnais Pierre Waalther à la guitare et en guest star devinez qui ? François Dumont d’Ayot aux aérophones qu’il affectionne et qui amène la touche de jazz bienvenue.

Le duo augmenté parcourt succinctement le répertoire du grand Georges.
Cela débute par un classique Je me suis fait tout petit

Sur Histoire de faussaire on apprécie le choix des mots riches en allitérations et comme le souligne Jean-Marie Vieux, l’ami Devos ne devait pas être loin.

On passe ensuite sur La marine sur des paroles de Paul Fort, son ami et poète.

Suivent diverses chansons que l’on a plaisir à réécouter en vrai. De la poésie, un peu de grivoiserie, de beaux textes. Deux potes qui rendent un bel hommage bien aidés par un aérophoniste inspiré.

Le final se fait sur l’orage malheureusement pas prémonitoire.

Le public ravi exige un rappel et cela sera l’évidence de L’Auvergnat repris en chœur par tout le monde.

Ont collaboré à cette chronique :

X