(38) IsèreJazz à Vienne

13/07/2022 – All night jazz : Cheap House invite Giani Caserotto au Théâtre Antique

04h17 : Jazz-transe pour finir la « All Night Jazz »

 

Vous vous rappelez peut être de Animal le batteur du Muppet show. J’ai l’impression de trouver sa descendance ici ce matin à Vienne.

Le band Cheap House imprime un fond prégnant de transe électro animée par le synthé et la batterie.

Nils Boyny de son piédestal dirige le tempo. En fait c’est relativement binaire : ON ou OFF, ou bien A FOND ou PAS mais surtout TRES FORT, le tout à grand renfort de lumières et de fumées. Batterie et basse sont indispensables. Surtout la grosse caisse dont Matthieu Drago est un virtuose.

Au milieu du set Jade Schwartz se retrouve seule en scène pour un solo de sax alto. C’est rauque et violent. Les effets accentuent le style. Le band revient et c’est reparti pour le fond de commerce de Cheap House, de la transe avec quelques accalmies pour reprendre sa respiration avant de retourner à sa danse hypnotique dans la fosse.

L’invité Giani Caserotto est peu sollicité et se contente de tapoter sa guitare pour donner le change quand il ne se cantonne pas à croiser les bras en attendant des minutes meilleures.

Le set très court s’achève sur Time. Morceau planant (mais qui ne le restera pas) qui s’achève avant le lever du soleil.

Il est 05h14. La tradition n’est pas respectée !

Ceci dit cela fait longtemps que nous n’avions pas vu une fosse aussi remplie pour le dernier concert de la All Night Jazz. O tempora ! O mores !

Nils Boyny : claviers électronique ; Jade Schwartz: saxophone ; Giani Caserotto: guitare ; Théo Tritsch: basse ; Matthieu Drago: batterie ; Thomas Binetruy: technicien son

 

Ont collaboré à cette chronique :

X