(26) DrômeCrest Jazz Vocal

31/07/2022 – Oliphantre au Crest Jazz

Oliphantre est un projet initié par guitariste Francesco Diodati associé au batteur Giovanni Iacovella qui remplace au pied levé Stefano Tamborrino (victime du Covid) auquel Leïla Martial apporte sa voix et son énergie singulières.

Il s’agit d’une première représentation en France, ce qui touche particulièrement la chanteuse, très attachée à ce festival dont elle fut lauréate du concours il y a une dizaine d’années.

Oliphantre c’est une sorte d’ OSNI (Objet Sonore Non Identifié) à la fois rock, jazz-rock et psychédélique.

Portée par une guitare sèche et précise, parfois « trash », Leïla Martial est habitée et se livre à fond : vocalises lumineuse, effets maîtrisés, langues inventées, scats improbables. Elle danse littéralement sur scène.

Le tout est superbement construit et énergisant. (Quelques pointes à 120dB quand même !)

Pour le dernier morceau Leïla prend un chorus qui mélange vocalises et flûtes faites de mignonettes (vides) de différentes tailles. Exercice délicat dans lequel elle excelle.

Le rappel sur Very ape de Nirvana est prétexte à un chorus de batterie très original mixant percussions, cloches, claves et effets. D’aucuns y ont entendu des citations du concerto pour Laminoir et enclume !

 

Ont collaboré à cette chronique :

X