(26) DrômeBlue Motte Jazz Festival

01/08/2022 – Mouss & Issouf Trio en « before » au Blue Motte Jazz Festival

Après deux ans d’interruption le Blue Motte Jazz Festival se relance avec une nouvelle équipe qui partage encore et toujours la passion du jazz en milieu rural.

Leur festival est conçu comme une fête populaire aux tarifs serrés (9 et 18€  la soirée, 30€ les deux) avec des « before » et des « after » offerts.

C’est un peu l’embouteillage sur la place du Fort sur le haut de La Motte-Chalancon où le public a répondu massivement à l’appel du festival.

Des jeux en bois, de l’artisanat local, une buvette pas trop mal organisée, tout cela concourt au succès de ce début de soirée.

Le premier concert est un apéro-jazz. Le Covid a encore frappé et nous prive de Kill Gallon Quartet. Les organisateurs ont pu trouver dans l’urgence une formation pour ouvrir cette septième édition du festival avec le trio stéphanois Mouss & Issouf.

Mouss’Idir est à la contrebasse, à la voix et parfois à la guitare ou au oud ; Issouf Monkourou, originaire du Burkina Faso, à la kora et Loïc Butterlin à la batterie et aux percussions.

Le trio nous présente ses compositions inspirées bien sûr par les rythmes d’Afrique de l’Ouest. Certaines chansons sont en français et véhiculent des messages de tolérance et de respect. Il y est aussi question de relations amoureuses.

L’Afrique est aussi terre de blues et nous entendrons quelques compositions de ce style.

Pour finir nous entendrons une version très réarrangée de Caravan de Duke Ellington et Juan Tizol.

Pour le rappel ce sera un morceau de Muddy Waters, You’re Gonna Miss Me, à leur manière.

Pour une reprise, le public a beaucoup aimé et l’a montré.

Ont collaboré à cette chronique :

X