(26) DrômeBlue Motte Jazz Festival

02/08/2022 – Belzaii au Blue Motte Jazz Festival

Belzaii on les connaît depuis des années sans trop les avoir suivis. Nous avons donc la chance de les voir en vrai ce soir à La Motte Chalancon où ils sont très attendus si j’en crois les conversations entendues la veille, avec quelques festivaliers qui semblent très attachés au genre swing manouche.

Cette formation est un peu à part car non seulement elle joue ses compositions mais au trio classique guitare lead (Olivier Tassëel), guitare rythmique (« pompe », Tomy Vincent), contrebasse (Anthony Gutierrez) s’ajoute un saxophone ténor (Cédric Meunier)

D’ailleurs le set débute par Denise une composition de Cédric Meunier

Il se poursuit avec Confinado du nouveau répertoire du groupe.

Anthony Gutierrez entame le morceau suivant qui devient vite une valse « classique ».

Popsong est le titre qui donne son nom au troisième album du groupe. Ce morceau sort du modèle pour nous proposer une ballade des plus agréables.

By the sea nous permet d’entendre vent, mouettes et corne de brume (joués au sax) en guise d’intro avant de nous emmener en croisière pour une valse. Que la croisière s’amuse !

Ils reprennent d’une façon personnelle, très personnelle The show must go on … de Queen, il fallait oser !

Le dernier morceau est Yiddish Party dont le style est conforme au titre et où le ténor remplace superbement la clarinette de rigueur.

Même si le répertoire n’est pas celui des standards que l’on entend quasi-systématiquement on est agréablement surpris par l’ambiance légère que proposent ces compositions tout en respectant les codes du style, même si Olivier Tassëel et les autres membres du groupe se revendiquent de multiples autres influences.

Les amateurs de swing manouche ne sont pas du tout dépaysés, bien au contraire.

Certains esprits chagrins auraient bien aimé entendre un petit Nuages ou à la rigueur un Minor Swing. Pas de cela chez Belzaii.

Ont collaboré à cette chronique :

X