(26) DrômeParfum de Jazz

19/08/2022 – Benoît Thévenot Trio à Saint-Auban-sur-l-Ouvèze pour Parfum de Jazz

Saint-Auban-sur-l’Ouvèze est un délicieux village sur les rives de l’Ouvèze, en amont de Buis-les-Baronnies. Rien que la route pour y accéder est un régal. La place Montferrane accueille pour la seconde fois de son histoire un Jazz au Village avec ce soir le trio de Benoît Thévenot composé avec le bassiste Greg Théveniau et la chanteuse Yasmina Kachouche, Lady du jazz bien connue dans toute la Drôme et au delà.

Le set débute par un Softly as in a morning sunrise « customisé » comme l’a annoncé Yasmina. La basse assure d’entrée de jeu un groove intense. On n’en attendait pas moins de Greg. Benoît est au clavier en mode orgue et le restera durant tout le set.

Yasmina vocalise, scatte et chante sur le délicieux tapis de notes servi par ses partenaires.

La veille, Lakecia Benjamin nous a offert la version de Coltrane de My favorite things, ce soir Yasmina la dérange à sa manière.

La version de In a walked bud sera entièrement scattée puis on reste chez Monk avec ’round midnight.

On passe à du jazz brésilien et la chanson How insensitive de Jobim qui est ici douce comme une berceuse.

Une chanson « pas de saison et qu’on ne présente plus », c’est bien évidemment Les feuilles mortes ou plus exactement Autumn leaves, Yasmina scatte et sans crier gare Alain Brunet vient la rejoindre pour un scat à sa manière. Le plus drôle c’est que Yasmina ne lui avait pas été présentée et qu’elle a été pour le moins surprise par cette intrusion en plein milieu de son set.

Sur Falling grace Yasmina joue avec les effets de sa boîte à malices à boutons, ce qui produit des choses vocales étranges.

On finit sur un Caravan rondement mené chanté en Français s’il vous plaît.

Les cent cinquante spectateurs (pas mal pour un village de 212 habitants) ont goûté leur plaisir de pouvoir bénéficier d’un concert de cette qualité dans un lieu si charmant.

Ont collaboré à cette chronique :

X