(26) DrômeParfum de Jazz

24/08/2022 – J’ai 3 Amours Trio à La Garde-Adhémar pour Parfum de Jazz

Pour cette série de concerts, le trio original est légèrement modifié. Christine Vallin est au clavier, cajon et à la voix ; Hélène Avice à la contrebasse et à la voix et Stéphanie Roche aux claquettes. Trois musiciennes, parfait pour le International Lady Jazz Festival.

Nous nous retrouvons dans le cadre champêtre du Val des Nymphes à La Garde Adhémar. La chapelle médiévale nous offre son ombre bienvenue par cette température quasi-caniculaire. Les conditions sont idéales.

Plus de deux cents personnes se sont données le mot pour en profiter. La mairie est ravie.

« J’ai 3 amours » :  le piano, la contrebasse, les claquettes et le jazz. Quand on aime on ne compte pas. En fait elles en ont beaucoup plus.

Nous n’avons plus trop l’habitude de voir des claquettes sur nos scènes. D’entrée de jeu on s’aperçoit qu’elle remplacent (en partie ) la batterie d’un trio classique en participant de la rythmique.

Cela se perçoit dès le premier standard Take the A train. Christine Vallin que l’on la connaît comme chanteuse, guitariste, percussionniste, se découvre ce soir aussi au clavier et c’est plus que convaincant.

Après un thème de Monk, Stéphanie nous propose un solo de claquettes. Après explication des différents pas les plus courants, elle les combine pour construire un morceau complet.

Après un drolatique Fais moi mal Johnny (Vian) nous avons droit à un duo contrebasse claquettes sur I’m beginning to see the light  et ça swingue bien.

Le set coule (de source) avec plusieurs reprises de standards provenant des deux côtés de l’Atlantique avec cette touche féminine des trois interprètes qui enchantent le public ravi.

Rappel sur It don’t mean a thing.

Ont collaboré à cette chronique :

X