(42) LoireLe Solar

16/09/2022 – Beatbox Jazz Project au Panassa

La soirée s’annonce belle et rythmée, avec deux trios sous le signe de l’hybridation. Pari réussi pour la co-production Jazz au Sommet et Le Solar,  les deux structures emblématiques du jazz ligérien (huitième concert du festival Jazz au Sommet 2022 et première soirée de la saison 2022 pour Le Solar).

C’est le trio d’Alfio Origlio qui ouvre la soirée dans la superbe salle du Panassa à la Comète à Saint-Étienne. 

 

Le trio qu’Alfio Origlio compose avec Alem et Stéphane Édouard est détonnant. On connaît l’incroyable pianiste qu’est Alfio, et sa curiosité des sons ne date pas d’hier. En rassemblant Alem, champion du monde de beatboxing, et Stéphane Édouard, qui joue de la batterie avec les mains, Alfio Origlio nous propose un trio unique, rencontre de trois univers tant générationnels que musicaux. 

Alem, « the father of the new school », est un musicien incroyable, et sa technique de beatboxing est tout simplement hallucinante ! Comme le dit Alfio, le jeune homme a « avalé un métronome, même deux ». Sa dextérité vocale est prodigieuse et les sons produits sont assez uniques. Alem est un instrument – voire plusieurs, à lui tout seul – et il apporte un modernisme et une touche inattendue, surprenante, électrique, propre à la performance. Alem fait groover le beatbox, et le trio d’Alfio !

Et que dire de Stéphane Édouard, qui manie rythmes et harmonies avec une incroyable subtilité. Son jeu est fluide, précis, sans chichi.

Entre les classiques revisités (L’homme à l’harmonica d’Ennio Morricone, Texture d’Herbie Hancock), et les compositions originales (Bogota Airport, Mac Do c’est fini qui est incroyable), les trois musiciens s’amusent avec les sons et les rythmes, mélangent jazz, électro, hip-hop et nous en donnent à cœur joie de groove !

 

Musiciens :

  • Alfio Origlio: piano, synthé Rhodes
  • Alem: beatbox, voix
  • Stephane Edouard: batterie, percussions

Ont collaboré à cette chronique :

X