(69) RhôneMusée des Confluences

25/10/2018 – « Overseas » au Musée des Confluences

Dans le cadres des "Vibrations du monde", le Musée des Confluences a invité pour la troisième année le guitariste Nguyên Lê. Avec l'équipe de production du musée et le metteur en scène Tuan Lê ils ont développé ce spectacle total qui associe musique, danse, arts du cirque, costumes et décors. L'esprit est de démontrer la richesse artistique de la diaspora vietnamienne.

La scène du grand auditorium est complètement décorée de panneaux de "Toiles Truc Chi" * conçues par Phan Hai bang qui marie techniques traditionnelles vietnamiennes et innovations technologiques. Panneaux amovibles propices à des jeux d'ombre ou à structurer l'espace scénique. On retrouve une installation d’œuvres de Phan Hai bang dans le hall.

Le spectacle débute avec les musiciens sous la conduite de  Nguyên Lê à jardin, on reconnait Illya Amar au vibraphone et aux percussions à cours. Aux côtés de Nguyen le merveilleux Ngo Hong Quang au chant et aux instruments traditionnels à cordes (dan nhi, dan bau, dan tinh, dan moi) et de l'autre côté Alex Tran à la batterie et aux percussions, la beat-boxeuse Karolina Olech viendra en invitée sur un ou deux morceaux..

Les musiciens accompagnent un premier mouvement de danseurs Thai Hong NguyênDennis Mac Dao Laurence Tremblay-Vu autour de la danseuse  Do Hai Anh qui laissent place rapidement à un extraordinaire numéro de mât chinois exécuté avec une facilité déconcertante par Nhat Nam Lê. On aurait tendance à dire que la barre est déjà haute.

"Overseas" est une succession de tableaux qui alternent entre danse, musique et numéro de cirque (fil tendu). Cette création se veut représentative de la créativité de la diaspora vietnamienne et l'objectif est largement atteint. Nguyen Lê et ses musiciens assurent le lien entre et pendant les tableaux avec une large part laissée à l'improvisation. Une musique avec un pied  dans la tradition et un autre dans la modernité. Le numéro de fil tendu se joue sur une musique très floydienne. Un reggae surprenant accompagne une danse sensuelle.

"Overseas" est un émerveillement de bout en bout et c'est une bonne chose que cette création soit donnée cinq fois. Le public avait répondu présent pour la première représentation souhaitons qu'il en soit de même pour les suivantes. Overseas sera disponible sous forme de CD chez ACT.

La galerie de photos est foisonnante car elle tente de rendre compte de la richesse visuelle du spectacle.


Vendredi 26/10/2018 – « Overseas » vu du bord de scène

Entendu à la sortie, une spectatrice : " . . . quel bonheur de voir un spectacle joué avec autant de plaisir ! "

 

* : Toiles Truc Chi : 

L’art  truc chi est une création du peintre Phan Hai Bang.

Le nom « truc chi » vient de la prononciation sino-vietnamienne de deux mots : truc signifie le bambou et chi, le papier.

Après dix ans de recherche sur la méthode de fabrication manuelle du papier do, un papier traditionnel vietnamien, Phan Hai Bang s’est lancé dans la création d’un papier en fibres de bambou qu’il a décidé de peindre en utilisant la technique de la sérigraphie (impression par pochoirs). Ainsi est né en 2011 l’art du truc chi.

Le bambou est choisi comme matière première car c’est une plante omniprésente au Vietnam et sa durabilité permet aux œuvres d’être exposées en plein air. D’autres plantes locales sont parfois utilisées.
Cette matière première est traitée, puis broyée en poudre et soumise à une technique manuelle de fabrication du papier. L’artiste intervient ensuite sur la feuille de papier humide sur laquelle il encolle des motifs réalisés au pochoir. Le papier est ensuite soumis à un arrosage dont la pression détermine les effets recherchés.

Au- delà de cette recherche purement artistique, Phan Hai bang et ses associés ont étendu l’art du truc chi aux activités artisanales traditionnelles de Hué comme la broderie, la vannerie, la confection de chapeaux, contribuant ainsi à la revitalisation de nombreux métiers.

Phan Hai bang a étudié les arts graphique à Hué et à l’Université des arts industriels de Hanoi. Il est aussi diplômé de l’école des beaux- arts de Maha Sarakham en Thaïlande. Il enseigne aujourd’hui au Collège des Arts de Hué.

Sylvie Laurent

http://www.museedesconfluences.fr/fr/evenements/overseas

Ont collaboré à cette chronique :

X