(69) RhôneLes Guitares

23/11/2018 – Bois Guitare à la Médiathèque du Tonkin pour le festival Les Guitares

Bois Guitare*
Rencontre musicale à lʼoccasion de la présentation de lʼouvrage poétique éponyme de Laurent Brun**

Le trentième festival “Les Guitares” et la petite salle accueillante de la Médiathèque du Tonkin recevaient Laurent Brun (guitare et textes), sa compagne Florence Voir (violoncelle et saxophone alto) et Jérôme Marchand (guitariste et . . . luthier installé depuis quelques années à Saint-Sorlin de Morestel). Une rencontre, une histoire d’amitié qui se prolonge jusque sur scène, là est la singularité du projet encore tout neuf présenté ce soir.

L’amour de la musique, l’art de la lutherie et un goût prononcé pour la vibration des mots nous seront donc offerts successivement sur la scène. Les fines compositions personnelles de Laurent et Florence, plutôt jazz, constitueront l’essentiel du répertoire : sur le mode d’une très agréable et chatoyante conversation, ballades ondulantes et swing manouche feutré s’enchaînent avec élégance et naturelle connivence. Les poèmes et présentations savoureuses de Laurent viennent en contrepoint  interroger savamment la magie de la musique en scène et le pouvoir du luthier dans son atelier.

Et puis, en after, le luthier répondra aux nombreuses questions du public, ne dira pas tout mais saura l’intéresser à ce qui peut contribuer au “bel instrument” recherché. L’essence du bois affecte le timbre de l’instrument. L’érable ondé est souvent utilisé, mais le timbre plus caverneux de l’acajou sera préféré pour le blues ou le rock. L’épicéa est considéré comme le bois de résonance  par excellence, mais en forêt, un arbre sur mille seulement est propice à la lutherie, son choix est donc l’affaire de quelques rares spécialistes. Le bois arrivé en atelier, il nous explique le sciage, le rabotage, le cintrage, l’assemblage, . . . des copeaux de bois commencent même à lui tomber sur les cheveux, . . . signe que le public y est télé-transporté depuis un bon moment ! On a beaucoup de mal à arrêter un guitariste, mais un luthier . . .

La fin de soirée arrive, dommage, nous en avions oublié la pluie glacée qui doit continuer à tomber dehors. Un petit poème avant de rentrer ? :
Alchimie
«Le bois passe sa vie
A travailler
Le Luthier
Cherche à le faire chanter
Plus il est stable
Mieux il le fera sonner
C’est une alchimie entre
Le bois et l’homme
Un peu de l’homme
Passe dans le bois
La guitare finit par lui ressembler
A moins que cela ne soit l’inverse»

Laurent Brun

Ce beau projet scénique devrait vite séduire les programmateurs d’une large diversité de lieux.

(*) Bois Guitare (poèmes et photos en miroir) est sorti récemment aux Editions Palimpseste Lyon 3ème :

www.editions-palimpseste.com
(**) Laurent Brun est également chroniqueur à Jazz-Rhone-Alpes.com

Ont collaboré à cette chronique :

X
X