(42) LoireRhinoJazz(s)

11/10/2019 – Nola French Connection au Rhinojazz(s) chez B.I.C.

C’est maintenant une habitude dans ce festival quarantenaire de proposer au gré des opportunités un ou deux concerts en partenariat avec une entreprise ligérienne. Ce soir nous sommes conviés au siège de l’entreprise B.I.C à Saint-Chamond. Née en 1936, cette entreprise a fait évoluer son activité vers l’essuyage industriel, les produits d’hygiène, les chiffons et ouates d’essuyage et le recyclage textile. Son développement a nécessité récemment la construction d’un nouveau grand bâtiment. Flambant neuf, il ne restait plus qu’à l’inaugurer en bonne convivialité. Et comme dans la vallée du Gier tous les acteurs de la vie locale se serrent bien les coudes, ce fut donc une double opportunité qu’ont saisi nos partenaires. Et comme  l’équipe du RhinoJazz(s) a une solide réputation auprès du public pour assembler lieux de concerts inédits et belles découvertes artistiques, le grand hall du bâtiment industriel est plein ce soir.

Ce ne sont pas moins de quatre présidents qui introduiront cette soirée avec conviction et concision : Michel Kekayas dirigeant de l’entreprise B.I.C. accueillante, deux présidents du Club Gier Entreprises également partenaires de cette soirée et le président du RhinoJazz(s) Festival, Jean-Paul Chazalon, qui présente l’arrivée sur scène du Nola French Connection :

Fondé en 2016 à Paris au retour d’un séjour d’imprégnation à La Nouvelle-Orléans, ce groupe s’attache à faire vivre cette musique de fanfare déambulatoire de ce côté-ci de l’Atlantique. Tous instrumentistes de grande qualité, l’ensemble débridé sonne puissant et juste. Ils y mettent tout leur souffle cuivré, leur pulsation frénétique et, cerise sur le gâteau ils chantent ! (le gâteau c’est le pavillon de l’impressionnant sousaphone…, mais si, mais si, vous n’avez pas remarqué ? ). La musique et les textes ont été spécialement écrits par leur leader Hippolyte Fevre.

Ils nous livrent cette musique aux accents jazz et funk avec une telle énergie joyeuse que le public de la soirée a très vite adopté le bel Octet, et bien vite répondu à leur sollicitation à bouger et chanter. Les plus remuants en bord de scène lancèrent même le jeu des lettres « spécial RHINO » où, dans une chorégraphie inédite, ont pu voir le « NOIR » qui surprit tout le monde et apercevoir furtivement « RION » ( probablement le début de « rions-encore » ) puisque la bonne musique, l’humour et la bonne humeur n’ont pas quitté cette belle soirée.

L’heure quinze prévue initialement fut bien dépassée, se prolongea même en sortie de scène par quelques morceaux traditionnels délicieux en acoustique. Très sympathique équipe que ce Nola French Connection !

Leur Premier CD : « NOLA French Connection Brass Band » (chez Fo Feo Productions). 

 

Hippolyte Fevre : Trompette, chant ( direction et compositions ) ; Gabriel Levasseur : Trompette, chant ; François Morin : Trombone, chant ; Michael Ballue : Trombone, chant ; Bastien Weeger : Saxophone, chant ; Rémi Crétal : Sousaphone ; Johan Barrer : Grosse Caisse ; Florent Berteau : Caisse Claire

Ont collaboré à cette chronique :

X