(42) LoireRhinoJazz(s)

20/10/2022 – Les Frères Belmondo à la galerie Ceysson & Bénétière pour le Rhinojazz(s)

Après leur superbe prestation, deux jours avant, sur la scène du Radiant Bellevue à Caluire où ils se produisaient en quintet, les voici de retour, ce jeudi 20 octobre, dans la Galerie Ceysson & Bénétière de Saint Etienne pour une rare prestation en duo.

C’est dans le cadre de l’exposition du photographe Pierre Terrasson* que les deux frangins, Lionel et Stéphane Belmondo, nous ont offert un concert exceptionnel. En général Lionel est au sax et Stéphane à la trompette ou au bugle.

Selon les dires de Lionel, c’est la deuxième fois seulement en quarante ans que les deux frères partagent la scène uniquement en duo.

Le concert débute par une superbe improvisation jouée sur des instruments inhabituels : une conque pour Stéphane et une flûte en roseau pour Lionel.

Ça commence très fort, les sons de ces deux instruments et la virtuosité des musiciens charment le public.

La set-list tourne autour de standards avec de très belles versions de Body and Soul, Around Midnight, Menilmontant (C. Trenet) …

Stéphane nous a aussi fait une belle démonstration de ses compétences de batteur.

Changement de salle 

Lors des répétitions, dans l’après-midi, les deux musiciens ont eu la superbe idée de tester l’acoustique de la salle des expositions. Séduits par cette résonance, ils ont donc souhaité nous en faire profiter.

C’est devant une œuvre de l’artiste Mounir Fatmi, ce mur fait de cassettes VHS, que les Belmondo’s Brothers ont continué leur performance d’improvisation en bénéficiant d’une reverb naturelle saisissante. C’était en effet magique, le son de cette vaste espace immaculé étant impressionnant.

Retour sur scène pour terminer cette soirée : Stéphane improvise un solo de batterie dans lequel il nous faire entendre l’air de La Marseillaise, à l’aide des différentes sonorités des toms de l’instrument. Bien sûr, cela ne manque pas de faire sourire le public puis Lionel se joint finalement à lui pour conclure avec une superbe version de Nardis.

 

*Pierre Terrasson a photographié les plus grandes stars de la musique tel que David Bowie, Eric Clapton, Les Stones… en backstage ou dans des lieux atypiques*.

 

 

*: NdlR : à l’époque où les photographes étaient encore bienvenus au sein des concerts et festivals….

 

Ont collaboré à cette chronique :